Valéry Giscard d'Estaing est décédé

02 décembre 2020 à 23h10

Valéry Giscard d'Estaing est décédé. Élu à 48 ans, il a été le plus jeune président de la Ve République jusqu'à Emmanuel Macron. Le 27 mai 1974, il entre à l'Élysée au son de La victoire en chantant, ce chant des révolutionnaires de 1794. Il rêve alors de changements radicaux.

C’est la mort brutale de Georges Pompidou qui a précipité sa candidature, mais le ministre des Finances se prépare depuis longtemps. VGE comme on l’appelle, se voit en Kennedy français et mène une campagne tournée vers la jeunesse. Une fois élu, il se veut à l'écoute d'une société qui, après mai 68, aspire à plus de liberté. Il abaisse la majorité à 18 ans et promeut le collège unique.

Pour les femmes, les avancées sont majeures : le divorce par consentement mutuel et l'IVG, réforme emblématique que Simone Veil défend contre une partie de son camp. Sur le forme aussi, le président cherche à innover : il joue de l’accordéon, prend le petit déjeuner avec des éboueurs et dîne chez des "Français moyens". 

Un retour en politique à l'Élysée qui n'aura jamais lieu

À 55 ans, Valéry Giscard d’Estaing se replie sur ses terres auvergnates et refait ses gammes : député national, député européen, il espère revenir au sommet, mais les Français ne l’attendent plus alors, il surprend en publiant des romans sentimentaux. En 2005, il se met à rêver d’une présidence de l’Europe, mais c’est la douche froide quand les citoyens disent non à une constitution européenne.

Contrairement à son rival de toujours Jacques Chirac, il ne parviendra jamais à regagner le cœur des Français. Pourtant, Valéry Giscard d’Estaing a fait entrer la France dans la modernité, Emmanuel Macron s’en inspire encore aujourd’hui.